Dropping You Off in Sunshine



15.07.21 - 21.08.201

Vernissage: Jeudi 15 juillet, 2021, 17 - 20h | Thursday, July 15th, 2021, 5 - 8pm 


 

AMÉLIE JODOIN
ANDRÉE-ANNE MERCIER
DAN CLIMAN
GABRIELA AVILA-YIPTONG
ROBIN CROFUT-BRITTINGHAM
ROXANE FIORE

Z ART SPACE est heureuse de présenter son exposition collective estivale « Dropping You Off in Sunshine », réunissant six artistes canadiens émergents: Amélie Jodoin, Andrée-Anne Mercier, Dan Climan, Gabriela Avila-Yiptong, Robin Crofut-Brittingham, et Roxane Fiore. Cette exposition se penche sur la notion tant familière que ambivalente de ‘collectivité’ dans le contexte global actuel, à travers les thèmes de la nostalgie, la mémoire, l'ambiguïté, et l'appartenance. Tel qu’illustré par son titre, l'enjouement et la positivité sont au cœur de cette exposition estivale; à cette fin, nous espérons nous réjouir d’un sentiment de célébration et de convergence durant ces moments sans précédent afin de retrouver nos souvenirs familiers d’été.

Teintées par la culture populaire nippone et rétro, les œuvres de Andrée-Anne Mercier interrogent notre quotidien, plus particulièrement ses années vécues au Hawaï, au Japon et à Montréal. Puisant son inspiration dans la philosophie japonaise du wabi sabi - qui valorise l’harmonie et la beauté des imperfections du quotidien - Mercier dévoile des scènes à la fois apaisantes et enchanteresses, faisant écho à nos propres expériences individuelles et collectives. 


Posant un regard amusé sur son environnement, Amélie Jodoin s’intéresse à la transformation d’images existantes et la métamorphose des paysages dans lesquels elle se trouve. Ses tableaux polychromes aux univers ludiques et énigmatiques présentent des scènes basées sur le réel, où parfois des objets anodins du quotidien présent ou passé y sont glissés de façon imprévue.

Dan Climan s'inspire des moments simplistiques quotidiens pour évoquer des sentiments d'échappement et de subjectivité. Influencées par l'ère analogique du 20e siècle et le graphique rétro, les oeuvres de Climan se démarquent par leur minimalisme séduisant et leur familiarité. Gabriela Avila-Yiptong s'approfondit sur la mémoire et la nostalgie à travers l'étude de la peinture de paysage européenne et abstraite. Les sujets et les paysages dans ses oeuvres sont souvent altérés jusqu'au point d'être méconnaissables, afin d'évoquer par analogie la nature éphémère de l'identité culturelle.


Les aquarelles poétiques de Robin Crofut-Brittingham suggèrent un univers fantastique de co-existence et de co-dépendance entre les humains et la nature. Axé sur la mythologie, la science fiction, et les faits actuels, ce monde lyrique reflète le temps actuel,  tel qu'expliqué par l'artiste, « Dans ce moment contemporain où nous semblons être au précipice d'un futur incertain, mes oeuvres tentent de réconcilier l'existence humaine à travers ce monde imaginaire qui existe en dehors du temps réel. » 

 


Roxane Fiore s'intéresse aux notions de spontanéité et de l'irrégularité au sein de ses compositions lyriques, en parallèle avec les lignes directrices des peintres automatistes. Ses dessins, réalisés à partir de collages servant de croquis, visent à rediriger notre attention vis-à-vis l'oeuvre afin de promouvoir l'acte intentionnel et actif d'observer. D'apparence ambiguë et parfois même incomplète, ces oeuvres amènent le spectateur à redécouvrir les éléments cachés du quotidien.   

À PROPOS

Andrée-Anne Mercier (née 1991) a complété son baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l’UQÀM en 2015. Elle a entrepris deux résidences d’artiste au Japon;  Studio Kura (2016) et AIRY (2017). Son travail inclus différents médiums tels la peinture, l’installation, la sculpture, la modélisation 3D, l’animation et le jeu vidéo. 

Amélie Jodoin (née 1988) est titulaire d’un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’UQAM (2016). Elle a récemment exposé chez Tub Hackney à Londres, à la Foire d'art contemporain de Saint-Lambert, et autres. 

Dan Climan (né 1987) a complété son baccalauréat en arts visuels à la Emily Carr University of Art + Design à Vancouver. Ses expositions récentes incluent la Anteism Project Space, la Emerald Gallery, et autres. 

Gabriela Avila-Yiptong (née 1991) a complété son baccalauréat en arts visuels à l'University d'Ottawa en 2016. Ses oeuvres ont été exposées à la City Hall Art Gallery (Ottawa, ON), Articule (Montréal, QC), et plus. Elle débutera sa maîtrise en arts visuels cet automne à la Goldsmiths University of London. 

Robin Crofut-Brittingham (née 1989) a obtenu son baccalauréat en arts à la Bard College, NY, spécialisation poésie et histoire de l'art, et sa maîtrise en arts visuels à la San Francisco Art Institute en Californie. Elle a exposé entres autres à la Sandisfield Arts Center (MA, É-U), Foreman Art Gallery (Sherbrooke, QC), et Galerie Youn.

Roxane Fiore (née 1993) a obtenu son baccalauréat en peinture et dessin de l’Université Concordia en 2018. Elle a complété une résidence d’artiste en Islande en 2019, et fera partie en 2022 du programme de résidence interdisciplinaire de Lademoen Kunstnerverksteder en Norvège.

Z ART SPACE is delighted to present its summer group exhibition Dropping You Off in Sunshine, featuring six emerging Canadian artists Amélie Jodoin, Andrée-Anne Mercier, Dan Climan, Gabriela Avila-Yiptong, Robin Crofut-Brittingham, and Roxane Fiore. The exhibition addresses a familiar yet distant sense of togetherness in light of the current global context through themes of nostalgia, memory, ambiguity, and belonging. As illustrated from its title, positivity and playfulness are at the forefront of the exhibition as we hope to rejoice in a newly-found sense of gathering and celebration, emblematic of a true summer.

Influenced by contemporary-retro Japanese popular imagery, Andrée-Anne Mercier explores the daily encounters of the mundane and the everyday, especially in relation to her personal journeys in Hawaii, Japan, and Montreal in the last decade. Nostalgia-ridden, her delightfully-colorful compositions seek to reveal an instantly soothing ambiance, while echoing individual and collective memories from our own voyages. 



Amélie Jodoin’s playful, mystery-infused compositions exude playfulness, while conveying distinctly ambiguous elements that defy a certain logic or linear narrative. Exploring the metamorphosis of landscapes and her immediate surroundings, Jodoin’s works unpacks the pictorial and hierarchical qualities of her environment, while inserting familiar yet seemingly disparate elements, as if by chance, to create new storylines.

Dan Climan’s work explores the simple, quotidian moments as a vehicle to explore notions of subjectivity and escapism. Informed by the humble appeal of twentieth-century America, Climan’s practice references the bold yet succinct signage of an analog era. Gabriela Avila-Yiptong’s work furthers on the themes of nostalgia and memory using Western conventions of both landscape and abstract painting, to address the loose definition of place and cultural belonging. Distorting the landscape to the point that it becomes unidentifiable, she aims to mimic the instability of memory and the precarity of history, to suggest by extension the ephemeral nature of cultural identity.



Drawing inspiration from mythology, science fiction, current events, and personal history, Robin Crofut-Brittingham’s work grows from a fascination with ways in which humans interact with the natural world. Through the creation of fantasy worlds and beings, her finely detailed drawings reimagine concepts of natural disasters, evolution, and extinction, to hint towards a new and harmonious order of coexistence. 



Roxane Fiore’s lyrical compositions move from the tangible world into an illusionary one, following concepts of spontaneity and expressiveness set forth by the Automatistes. Intentionally ambiguous, abstract or even incomplete, such pieces advocate for a deliberate act of looking, rather than passively seeing, thereby inviting the viewer to rediscover the everyday and find beauty in the banal and the ordinary. 

 

ABOUT

Andrée-Anne Mercier (b. 1991) obtained a Bachelor’s in visual and media arts from UQAM in 2015. She undertook two artist residencies in Japan, Studio Kura (2016) and AIRY (2017). Her work includes different mediums such as painting, installation, sculpture, 3D modeling, animation and video games.

Amélie Jodoin (b. 1988) obtained a Bachelor’s in visual and media arts from UQAM in 2016. She recently exhibited at Tub Hackney in London (UK), la Foire d'art contemporain de Saint-Lambert, and others. 

Dan Climan (b. 1987) received his Bachelor of Fine Arts from the Emily Carr University of Art + Design in Vancouver. His latest exhibitions include Anteism Project Space, Emerald Gallery, and others.

Gabriela Avila-Yiptong (b. 1991) obtained her BFA from University of Ottawa in 2016. Her works have exhibited at City Hall Art Gallery (Ottawa, ON), Articule (Montreal, QC), and others. She will pursue her MFA at Goldsmiths University of London this Fall. 

Robin Crofut-Brittingham (b. 1989) received her BA from Bard College with a focus in Poetry and Art History and her MFA from the San Francisco Art Institute in California. She has previously exhibited at the Sandisfield Arts Center (MA, USA), Foreman Art Gallery (Sherbrooke, QC), and Galerie Youn, among others. 

Roxane Fiore (b. 1993) obtained her BFA in Painting and Drawing from Concordia University in 2018. She completed an artist residency in Iceland in 2019, and will participate in the Lademoen Kunstnerverksteder residency in Norway in 2022.